Enregistrement de deux pièces musicales en la Basilique d’Avioth avec Jo Quail

Le 25 Mars 2012, Jo Quail, Mickaël Hoebregs et Lucie installent de quoi enregistrer en la Basilique d’Avioth.
La pièce 5 était déjà écrite. Recherche du son, dans cette Basilique où l’acoustique est exceptionnelle.
J’y (Lucie) était déjà allé, avec une grande envie de chanter, de “faire vivre” le son, ce jour là, il y avait du monde, ma timidité l’a emporté.

C’était un luxe de mettre au point les quelques lignes que j’avais écrite dans ce contexte. Jo a terriblement bien joué cette pièce, la numéro 5. C’est une pièce qui évoque la détresse de la Vierge de se retrouver là, dans une église où elle n’a rien a faire, un point éloigné du lieu originel dans lequel elle a été placée, un lieu plus que symbolique, hautement chargé d’énergies particulièrement connectées entre terre et ciel. Le thème central évoque la sérénité de la Vierge, j’ai voulu aussi exprimer sa volupté, sa féminité. Il est ponctué de 3 états : le réveil, le questionnement, l’action.

Les dernières 30 secondes de ce titre sont le “silence” dans la Basilique qui suit la prestation de Jo.

La Pièce 6 est écrite sur la base d’une improvisation de Joanna. Les deux violoncelles ont été enregistrés dans la Basilique. Le froid commençait à nous faire mal aux doigts et à dérégler les instruments. Le violon a été enregistré après une réorganisation des cycles.

Dans toutes ces pièces où la Vierge est centrale, j’ai visualisé la grâce féminine, ce que je vois et ressens d’une femme dans son plein épanouissement physique, mental et intuitif. Cette Vierge voyageuse du bout du monde, indicatrice des énergies terrestres et célestes, m’a inspirée tout au long de mon écriture. J’ai été aussi guidée par les traits épurés et puissants des Icônes de Mickaël dont Arvernis, une de mes préférées.

Mille merci à la Commune d’Avioth pour sa collaboration et sa compréhension.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *